• Accueil
  • > Maquette « trucs et astuces »

Maquette « trucs et astuces »

Astuces ,pour détailler une maquette

Cette page est faites avant tout pour ceux qui veulent s’initier au modélisme.

Ma pensée va donc vers nos chères tetes blondes accrocs du « tube cathodique » ;

Car malheureusement , fort est de constater que dans les magazines spécialisés les petits conseils sont lachés au compte gouttes ,pas tous ! mais dans le domaine aéro,sans citer de noms bien souvent on y voit de très belles réalisations tout en gardant les « petits trucs ».

Et rien ne peut etre plus décevant que de rater une maquette pour un initié .

Dommage de tuer une passion dans l’oeuf

Comme je travaille toujours de nouveau projets  je mettrai dans cette page ,toutes mes petites astuces pour la maquette .

Une autre sera bientôt crée pour le diorama.

Il  est facile de détailler une maquette à l’aide de divers matériaux que l’on trouve facilement dans le commerce et pour des sommes modiques, voire même dans nos poubelles 

Je ne dénigre pas les accessoires qui sont distribués chez le détaillant,

mais je pense que l’on peut faire beaucoup avec un peu d’idée et d’imagination ,et pour le reste on va chez notre détaillant.

Creer  l’aspect aluminium      (page en cours de construction)

Vers la fin du conflit jusqu’au milieu des années soixante beaucoup d’avions notamment militaire étaient en livrée aluminium principalement dans l’U.S Air force un peu normal puisqu’ils avaient la supériorité aérienne  il n’était donc plus question de se camoufler

Donc que ce soit des chasseur p 51, 47 , ou bombardier B 17 , 29 ou dc3  pour le transport sans parler de jet F 84 , 86,100,104, et j’en passe nombreux étaient les avions présentant cette livrée tout alu

Idem pour nos avions Français  ,Mystere, Mirage , Nord atlas , volant vers la fin des années 50 jusqu’a 60

La méthode est simple et quasi enfantine

capturerm312.jpg

Un mirage lllc en cours de montage sur lequel j’ai appliqué la technique exposée

capturerastucemetal.jpg

La maquette est ponçée appreté et donc prete à peindre

1) De la bombe de peinture alu de la gamme TAMIYA  TS76 (Sans faire de pub ,mais je recommande cette gamme pour son effet couvrant et surtout pour sa résistance aux manipulations et solvants )

2) Un pot de peinture TAMIYA « flat aluminium » XF16

3) De la pate argenté (disponible en boutique d’art 10€ env.)

4) Un crayon gras B4

5) Un gant de laine pour les manip évite les traces de doigts pendant la manip

6) Des cotons Demack-Up

capturern1.jpg

1) La partie alu est peinte à la bombe  personnellement je chauffe legerement la bombe avec un seche cheveux tout en la secouant ceci aura pour effet de dilater les gaz et ainsi augmenter la pression de pulverisation et ce qui aura pour effet de rendre la peinture plus fine  

Laisser secher une douzaine d’heures la peinture doit etre seche à coeur important pour la suite

capturern2.jpg  capturern3.jpg

Les avions présentent souvent des differences de nuances entre les panneaux plus ou moins fonçés

Pour cela certains panneaux sont masqués et vaporisé avec du flat alu à l’aérographe à deffaut d’aérographe on peut le faire par brossage à sec mais avec de la peinture de la gamme « citadelle » bien connue des figuriniste.   Mais surtout pas d’énamel elle ne tiendra pas sur les manips à venir

capturern4.jpg             capturern5.jpg

Une fois que la deuxieme teinte est bien seche  on préleve une noisette de pate argentée sur le doigt et on applique simplement sur la maquette en faisant des mouvements circulaire  

Un moment donné  on sentira une resistance pendant l’appliquation  c’est normal la pate est en train de secher (c’est assez rapide ) Travaillez par petite zones

capturern6.jpg     capturern7.jpg

Avec le Demack-Up on poli simplement sans trop appuyer pour lustrer l’ensemble , le processus est assez rapide

on peut répeter l’opération  en remettant de la pate et repolir  si l’on souhaite et ainsi augmenter l’effet clinquant de l’alu plus ou moins polie

capturern9.jpg capturern10.jpg

Avec le crayon B4 on peut surligner quelques panneaux donnant ainsi un aspect plus fonçé ces derniers seront estompés au doigt et poli au demack up

capturern12.jpg 

En  grattant un peu avec le cutter on recupere de la poudre du crayon B4 cette derniere peu également etre estompée sur certains panneaux modifiant ainsi subtilement l’effet métallique des differents panneaux et bien sur toujours polir avec un demack-up

capturermn.jpg

La photo est assez explicite pour le rendu métal et je n’ai utilisé que ce qui a été decrit çi dessus

Pour la suite je ne mets pas de vernis cela diminue l’éclat du métal ,et j’ai des maquettes depuis 5 ans ainsi traités et ça ne bouge pas , pour les décalcs pas de problemes de « silvering »

Pour les jus des lignes de structure il ne faut pas utiliser des jus au white ou à l’essence f car cela va détruire l’effet metal

Utilisez des pastels Tamiya noir dilué à l’eau puis l’exedent sera  simplement essuyé avec un chiffon 

Les parties peintes en couleur autre que l’alu devront etre protégés par de la bande cache pendant l’appliquation de la pate , si à deffaut il y a des pétouilles elles seront facilement rectifiés avec un pinceau fin et imbibés de White spirit

Voilà ce n’est pas plus compliqué.

Conception d’une verriere

La verriere est une piece fragile ,c’est un des éléments qui sera observé en premier sur un avion ,beaucoup de déffauts peuvent passer à l’as sur une maquette mais la canopé ne pardonne pas

de plus c’est une piece délicate ,qui peut se perdre ,ou s’abimer,lors des manipulations

Un avion sans canopé c’est comme une voiture sans roues! inutilisable

Au bas de cette page j’ai déja expliquer comment thermoformer une verriere à partir d’une verriere existante,maintenant je vais expliquer comment en creer une à partir de rien

Phase 1 : La préparation du support

 capturer51m.jpg 

1) Accessoires : 1 pinceau plat

                              : 1 petite spatule

                              : de l’argile naturelle (magasin d’art)

2) les fuselage sont maintenu ensemble par des élastiques ou du ruban adhésif ,bien sur ils sont vide pas de sieges ,  ou autre chose .

 A l’aide de l’argile on va remplir le cokpit et combler ainsi l’espace vide afin d’avoir une base solide pour la suite

3 et 4 ) avec le pinceau et la spatule on va faconner les rebord par apport au bord du fuselage

l’exedent sera essuyé avec un chiffon humide .

On laisse secher l’argile pendant 24/48h (rien de compliqué)

Phase 2 : le modelage de la verriere

 capturer51p.jpg

1)  « Plastiroc « servira à modeler la futur verriere (magasin d’art)

C’est une pate à modeler, proche de l’argile très malléable permet de faire des décors pour dios, rochers etc..

Elle seche à l’air en 48h00 et a la particularité d’etre relativement dure 

2 ,3 et 4)  simplement avec les doigts ,la petite spatule et le pinceau plat humidifié on modele la futur verriere dans mon cas, je souhaitais modifier un « War bird » en racer RENO avec une verriere plus profilée ,mais pour reproduire un autre modele l’opération sera la meme.

Idem que pour l’argile on laisse secher 48h00

Phase 4  :le thermoformage

   capturer51i.jpg  

 1) La canopé ,pour l’extraire on procède doucement, il faudra un petit peu gratter mais en principe elle n’adhère pas sur la  base d’argile qui se trouve dans le fuselage et bien sur l’argile sera enlevée de la coque car elle ne sera plus d’aucune utilité ,pour cela on gratte délicatement avec une petite pointe ellle est très friable ,pas vraiment compliqué sinon, un petit bain d’eau tiede d’une heure ramolira l’argile  

2) Le master à ce stade peut encore etre peauffiner on peut le poncer pour améliorer un peu plus sa forme si on le souhaite

Ce dernier sera collé dans ce cas sur un bouchon de liege

3) avec une feuille de rodhoid (emballage de vienoiseries grandes surface) on l’applique sur le master et on chauffe la feuille avec un seche cheveux sous l’effet de la chaleur le rodhoid va se ramolir et épouser la forme du master

Une fois l’empreinte obtenue on laisse refroidir puis on décoque

4) apercu de la canopé   

5et 6)  on présente l’ensemble sur la cellule  au besoin il conviendra de poncer un peu les bords de la verriere ceci  pour obtenir un ajustage parfait 

                                                                                                            

                                                            capturernjh.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

                                                              Resultat obtenu au 72e bien sur          

Les cables,et les durits

  capturer8aa.jpg

Fil de fer D:0,4(dénudé) 0,5mm (gainé)

C’est un matériau utilisé pour le jardinage,rigide,donc pas facile à mettre en forme,mais avec un peu de doigté…

Néanmoins, il est intéressant car l’on dispose de deux diamètres en fonction ou l’on décide de laisser la gaine ou pas

Personnellement je l’utilise pour faire l’armature de mes figurines

mais pour représenter des  gros cables qui ne sont pas trop tortueux cela convient bien. 

capturer5.jpg

Bobine de fil de cuivre , D: 0,3mm.

Souple se met facilement en forme pour représenter des gaines ,des câbles ou des durits

se trouve  dans les magasins de bricolage ,les fils de téléphones peuvent aussi faire l’affaire

se colle avec de la loctite

   

capturer2.jpg               capturerkiju.jpg

Le fil électrique souple

en séparent les fils entre eux on peut facilement en les torsadent par 2 ou 3 faire une gaine de câbles qui longe les panneaux des cockpits , des puits de trains,etc….

Il  en existe  de tout les diamètres

capturer4.jpg

Le fil de plomb:

C’est « le nec le plus ultra » . Très malléable et souple il est très facile à mettre en forme

Pour l’echelle  1/72e  je n’utilise que  le 0,4mm et le 0,6 mm ,le reste est trop gros pour mon échelle

-2€ la plaquette :rayon électricité dans une enseigne de bricolage

Simuler des panneaux abimés

Les avions subissaient des dégâts plus ou moins importants,il n’était pas rare que les avions rentraient criblés de balles et d’impacts d’obus

souvent certaines tôles étaient déformées ex: passages fréquents sur les plans d’ailes par les armuriers

Les dégradations subits pouvant aller de la simple bosse  en passant par des impacts d’obus ,jusqu’au crash  fatal 

Néanmoins  une épave d’avion est toujours un avion

La difficulté c’est de rendre la maquette  crédible et réaliste

Déformer un panneau d’aile

capturerz2a.jpg

1)  Les délimitations du panneau seront soulignées au crayon plus pratique pendant la « manip »

La partie du milieu sera légèrement enfoncée

capturerz3.jpg

2) A l’aide d’un scalpel (lame épaisse) on dégrossie la partie centrale du panneau en insistant plus au milieu  et plus légèrement sur les extrémités

pour aprécier  l’enfoncement qui se créer progressivement on caresse du bout de l’index 

capturerz4.jpg

3) Pour harmoniser la partie ainsi traité il faudra poncer progressivement le panneau avec du papier a sec grains 220 puis 400

capturerz13.jpg

4) Le papier aluminium adhésif

     -Résistant et fin

    -Facile d’utilisation

   – Bon rendu du surfaçage

  – Bonne souplesse

  – Prix attractif

   – On le trouve dans les magasins de bricolage (rayon « fumisterie »)

capturerz5.jpg

5) on applique une bandelette d’alu sur le panneau ,en veillant à ce que la zone est exempt de poussieres 

Ne reste plus qu’a ajuster  ce dernier à l’aide d’un scalpel 

capturerz6.jpg

6) Et voila un panneau bien fatigué .

     Lors de la mise en peinture il conviendra d’appliquer un verni légèrement brillant

  l’effet convexe sera encore mieux rendu que sur un support mat

Créer des arrachements de métal

capturerz9.jpg

1) Au préalable ,il faut enlever un maximum de matière sur la zone que l’on veut traiter.

Pour cela on gratte le plastique avec une lame de scalpel de la même manière que pour le panneau déformé ,mais de l’intérieur cette fois çi .

Le plastique doit être quasi transparent.

A l’aide d’un scalpel on creuse le plastique aux endroits souhaités

capturerz10.jpg

2) On applique la bande alu sur le panneau

capturerz11.jpg

3) Ne reste plus qu’a créer les déchirures sur le panneau avec une lame de scalpel

  pour simuler les impacts et éclats d’obus

Remarque: il est plus simple de créer les arrachements une fois la maquette peinte , dans cette configuration la maquette sera délicate à manipuler , les petits morceaux d’alu sont fragiles ,

capturerz12.jpg

« Bon pour la ferraille« 

Représenter des partie internes

Il peut être intéressant de représenter des panneaux ouvert sur un avion ex ,compartiment des mitrailleuses ,capots moteur etc… cela rend la scène plus dynamique et améliore le réalisme

Mais rare sont les maquettes qui possèdent cette options dans leurs boitages

Deux possibilités s’offrent à nous

On peut toujours se procurer des sets de détaillages chez le fournisseur ou à défaut il faudra le faire soi meme.

 Reproduire une nervure d’aile 

La plupart des chasseurs étaient équipés de mitrailleuses ou de canons installés dans les ailes.

Pour cela des compartiments étaient aménagés entre les nervures d’ailes

                                                                       capturermpl.jpg

Avant tout il faut se munir de bonne documentation pour être le plus proche possible de la réalité

Dans le cas présent je travaille sur un P40B réduit à l’état d’épave suite à un crash avec une aile arrachée  a l’emplanture des mitrailleuses

1) Le plus difficile c’est de reproduire la nervure d’aile par sa forme elliptique

   Une astuce simple consiste à prendre de la vraie pate à modeler celle qui durcie après 2 ou 3 jours.

capturern1.jpg

 On applique un boudin grossier sur l’intrado de l’aile ,à l’endroit de la nervure 

capturern2.jpg

2) On met l’extrados (préalablement humidifié avec un peu de liquide vaisselle pour évité l’adhérence)en place en pressant les 2 parties ensemble le boudin va s’écraser et épousera  parfaitement la forme interne de l’aile.

capturern4.jpg

3) on sépare délicatement à nouveau l’extrado .

A l’aide d’un scalpel on coupe l’exedent de pate

Maintenant nous disposons d’une empreinte parfaite qui servira de gabarits pour notre nervure

Elle va sécher pendant la journée et ne restera plus qu’a la décoller délicatement de l’intrados

capturern5.jpg   capturern6.jpg capturern7.jpg

4) Maintenant que le gabarit est enlevé on reporte la forme sur un morceau de carte plastique

on découpe

Je  faits toujoursles découpes de carte plastique avec des ciseaux cela évite les accidents  causé par un dérapages avec un scalpel

capturern8.jpg

5) Ne reste plus qu’a la coller avec de la loctite sur l’intrado .

capturern10.jpg

6)Bien sur un léger ponçage sera nécessaire pour ajuster au mieux la pièce mais la forme dans l’ensemble est fidèle ce qui rendra l’opération facile

capturern11.jpg     capturern12.jpg

7) Comme sur le plan on n’oublie pas de percer la nervure pour rester fidèle à la réalité

Comme il s’agit d’une aile arrachée j’ai rajouter les longerons et ses renforts tordus sur la nervure

captureree1.jpg

Et voila le travail ou plutôt le désastre

Représenter un compartiment ouvert

Dans mon projet d’épave je tenais à enlever la trappe du compartiment de la radio ouverte laissant voir l’intérieur

Quelques astuces pour rendre l’opération facile.

capturerp3.jpg

11) Al’aide d’un foret de 0,3mm on perce « à la main » les quatre coins du panneau

 capturerp3a.jpg

2) Avec un scalpel on entaille progressivement la trappe il ne faut pas chercher à couper en une fois on entaille le plastique petit à petit en « creusant »

Les extrémité percée éviterons de glisser dans les coins pendant la coupe et de faire de vilaine rayures

capturerp5.jpg

3) Il faudra dégrossir le plastique a l’aide du scalpel à l’intérieur de la cloison cela augmente le réalisme car l’épaisseur du plastique n’est pas à l’échelle

capturerp6.jpg

4) Avec une petite lime diamant (enseigne de bricolage rayon mini outillage) on ajuste la découpe du panneau afin d’obtenir des arrêtes franches

capturerp7.jpg

5) De la carte plastique sera utilisé par la suite je trace au préalable de fine bande de 2mm qui seront collés dans le pourtour du compartiment ce sera les platines de fixation du panneau arraché(Faites un tour chez votre distributeur de maquettes)

 Pour ma part j’utilise la marque évergreen le choix est immense on trouve toute sorte de profilés

Personnelement je me limite à 2 ou 3 références j’ai un assortiment de plaque vierges de 3 épaisseurs différentes 0,1 mm 0,3mm et 0,5mm

et des profilés de 0,5×0,5mm cela je les utilise pour faire les renforts de panneau dans les cockpits

Mais il m’arrive souvent de récupérer des emballages plastiques pour la meme utilisation pourvu que cela reste assez fin

capturerp8.jpg

 

6) Une deuxieme bande  fine 0,1mm épaisseur de carte plastique a été coupé c’est elle qui deviendra le compartiment radio

Pour la mettre en forme on la présente aux coins de la trappe on repère les cotés avec crayon et on plie à la main  comme une feuille de papier,lorsque les deux extrémités seront rejointes on collera l’ensemble par une goutte de loctite

A cela on collera un fond pour fermer l’arriere du compartiment avec un petit carré de plastique

Touts les collages sont réaliser avec de la loctite (super glue) car les points de contact sont très faibles

et il convient d’avoir un minimum de solidité pendant les manipulations à venir ,et l’avantage la loctite n’attaque pas les plastiques et sèche rapidement

capturerp9.jpg

7) Et voila le résultat ne reste plus qu’a se bricoler une radio avec « deux ficelles et un clou » pour garnir l’intérieur

Nota : Le compartiment à mis moins de temps pour sa réalisation, que la rédaction de l’article

Thermoformer une verriere

capturerv12.jpg

Il est toujours intéressant de laisser une verrière ouverte cela laisse un meilleur aperçut du cockpit

Bien que beaucoup d’améliorations on été faites  à l’échelle 1 /72e  de plus en plus de modèles sont proposés avec  l’option verrières ouvertes  néanmoins sur les vieux modèles cette dernière est d’une seule pièces et bien souvent trop épaisses avec un effet loupe

Une technique consiste a prendre la verrière à reproduire. A la comblée de milliput, le tout scellé sur un bâtonnet de glace  pour ensuite la thermoformer.

Mais cela présente des risques non négligeables pour des pieces de petites tailles

L’inconvénient  majeur c’est qu’avec ce procédé la verrière est condamnée par le milliput

de plus comme c’est du plastique si l’on a la main un peu lourde (et ça peut aller vite) cette dernière risque fort bien de ce déformer sous la chaleur et  sera donc irrémédiablement détruite

L’idéale est de faire une empreinte de la verriere à thermoformer et d’utiliser l’empreinte de cette derniere pour faire la nouvelle

capturerv14.jpg

La verrière à reproduire : enduisez la légèrement de talc

 1v2.jpg

 Pour faire une empreinte j’utilise de l’argile naturelle bien humide(magasin d’art)  on presse la verrière dans un bloc d’argile jusqu’a son embase

capturerv3.jpg

Après une ou deux heures l’argile va commencer à se figer on peut alors délicatement enlever la verrière

Une fois cette derniere retiré, j’ai inseré une lame de rasoir afin de refermer le moule.

capturerv5.jpg

Coulez une dose de résine (« Pascal Rosier » 15€ , 500 grs env.voir l’article couler une figurine en résine)

capturerv6.jpg

Plantez un bâtonnet dans la résine et bloquez le avec une pince et laissez sécher

capturerv7.jpg

Il conviendra d’ajuster la pièce à l’original en ponçant les arrètes  

capturerv15.jpg

Pour la nouvelle verrière on utilisera du rodhoid  facile à trouver il est utilisé dans une multitude d’emballages pour produits divers (emballage de vienoiseries dans les super marchés par ex.) coupez  une feuille de 10cm x 10cm ou meme plus grande (cela permet d’avoir une bonne prise tout en étant éloigné de la source de chaleur que l’on va concentrer au centre , je préconise d’utiliser des gants de manutentions pour se protéger les mains de la chaleur)

Fixez le gabarit à former dans un étau   

Le centre de la  feuille sera chauffée à part, à l’aide d’un décapeur thermique  (ça marche aussi avec un bon sèche cheveux mais c’est plus long) en observant le rhodoïd pendant la chauffe vous constaterez une  légère déformation de ce dernier par la chaleur ,il va se ramollir .

A ce stade ,il convient de garder la feuille de rhodoïd dans cet état on éloigne un peu la source de chaleur mais sans la supprimer car la feuille refroidira en moins de 5 secondes et redeviendra rigide 

 L’idéal c’est d’être a deux . Pendant que vous appliquez la feuille sur le gabarit ,l’autre  maintiendra la chaleur sur la feuille avec le décapeur en faisant de petits mouvements circulaires

Ne reste plus qu’a « tirer » cette feuille sur le gabarit .

Le rhodoïd étant très mou il épousera parfaitement la forme de la verrière .La résine du gabarit est suffisamment résistantes

pour qu’elle puisse supporter la chaleur .

Au besoin on peut toujours aider la mise en forme en pressant avec les doigts  le rhodoïd sur le gabarit

 capturerv8.jpg

Un fois le résultat obtenu on laisse refroidir .

C’est très rapide moins de 10 sec.

capturerv9.jpg

On coupe l’exédent avec un scalpel , pour les petits ajustements il est préférable de les faire avec du papier à ponçer grains 220 et de couper les bavures de ponçage avec le scalpel

 

capturerv10.jpg

La nouvelle verriere : transparente , fine ,et sans effet de loupe 

capturerv11.jpg

Pur séparer le pare-brise de la canopé l’idéal est de la couper avec une lame de rasoir neuve (coupe franche, et fine)

Je ne cache pas qu’il faut un peu de pratique,mais après 2 ou 3 essais le résultats devrai etre satisfaisant ,et au pire la verrière d’origine sera toujours utilisable

capturerv12.jpg

Les montant seront a peindre.

Un truc consiste lors de la mise en peinture de l’avion de vaporiser la teinte sur de la bande cache TAMIYA et de couper de fine bandelettes de la largeur des montants de la verrière et de les appliquer dessus

Pour les plus courageux on peu appliquer de très fine bandelettes de millipute pour les montants (voir sculpter une figurine « pate à pizza’) les montants ainsi faits seront facile à peindre au pinceau 

capturerv17.jpg

Faites une fine galette de milliput (voir article : sculpter une figurine)

En coupant de fines lamelles a l’aide d’une lame de rasoir on obtient ainsi les montants de la verrière

capturerv16.jpg

Les montants seront appliqué, avec un pinceau fin légèrement humidifié

l’exédent sera coupé avec une lame de rasoir 

 capturerv19.jpg

Pour les montants qui se croisent travaillez par étape laissez durcir les montants horizontaux avant d’attaquer les verticaux car le milliput est malléable et une fausse manip aura vite fait d’écraser un montant fraîchement pausé

De meme laissez le milliput durcir à température ambiante  ,car le rhodoid n’aimera pas une chaleur exessive sous peine de se déformer

Les montants ainsi réalisés , seront  à peindre au pinceau  ,et cette opération sera facilitée par le leger relief

6 Réponses à “Maquette « trucs et astuces »”

  1. tarataya dit :

    bravo,nan, sans blague c super bient fait

  2. vantours pascal dit :

    merci pour toutes ces astuces que je ne conaissait pas les verrieres et pares brises je suis un fou de modeles reduits 3 p 51 mustang 1.24 2 p 40 m.n warhawk 1.72 3 corsair f.4v b.4 1.48 2 p.39 airacobra 1.72 1 mirage iv.a et 4 mirages 2000 1.48 et 5 spitfres mk 1x du 611 squadron de biggin hill 1.48 et d autres deja 10 ans d experiances et de patiance et d idees mon fournisseur le petit diable a bethune dans le 62 p de c en plus le b17 f memphis belle marque heller merci pour cette page cordialement mm vantours pascal grenay 62160

  3. julien dit :

    Bonjour,

    Un grand bravo pour toute ces réalisations. Moi qui me lance dans ma première vrai maquette je suis bluffé

    J’avais une question … Est ce que l’on peut peindre par dessus le collant alu ? que tu utilise pour simuler des dégats.

    Merci

  4. cannillo dit :

    bonjour, merci pour toutes ces astuces. Elles nous permettent de mieux appréhender le montage de nos maquettes et de moins paniquer
    face aux problèmes que l’on rencontre. De nouveau MERCI.
    Passez de bonnes fêtes de Noël et de fin d’année.
    Cordialement
    Pascal Cannillo

  5. cannillo dit :

    Bonjour,
    merci pour toutes les astuces que vous nous avez données si aimablement. Bravo pour la qualité de vos maquettes qui rivalisent de finesse. J’ai découvert récemment votre site et s’est avec plaisir que je reviendrais vous lire. Passez de bonnes fêtes de Noëlet de fin d’année.
    Cordialement
    Pascal Cannillo

  6. Moa dit :

    Merci beaucoup pour tous ces précieux conseils!!!

Laisser un commentaire

 

HUMANUTOPIA |
Benedicte CHANUT, artiste p... |
Niten no yume, site perso s... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zayzazay
| la roulotte compagnie
| Marie Paule Van Laecken, Ar...