Mustang « P 51″, La cadillac du ciel

Posté par PikAs le 18 juillet 2008

posterc.jpg                                                                                                  Pour ce « DIO » je me suis inspiré de la très belle planche de Romain Hugault extrait se son album « Pin-up WINGS » 

2.jpg      capturer232.jpg

La maquette est de chez ACADEMIE le celèbre , P-51 D « DOWN FOR DOUBLE »

Du Lt col. Gordon Graham du 354 TH  figther squadron

capturerltgraham.jpg    capturerdf2a.jpg

Seul « b-mol », sur le modèle, ce sont les roues ,ou la structure du pneu est absente autrement je la trouve bien conçue et  demande peu de masticage pour les ajustements.

Pour l’anécdote nous sommes au début de mai 1944 dans le sud de l’angleterre.

capturerd2d12.jpg

Le printemps est bien présent et quand on aime les cartes au point de les peindre sur son « Zinc » on ne peut rester indifférent aux belles demoiselles

Et dans cette troublante époque personne ne peut prévoir, de quoi sera fait le lendemain.

Les trop rares moments de calmes et de sérénités se doivent de ne pas etre gaspillés et seront vécues à pleine amplitude.

capturer9658.jpg                                                  

 

 

                                                          

D’autant plus que l’accés sur un terrain militaire est strictement interdit aux civils mais peu importe.

Le règlement est une chose et le coeur en est une autre .

Et que ne ferait on pas pour Miss Kelly Sutton ,la fille du notaire, du village .

D’ailleur on ne peut rien lui refuser avec son regard d’ange ,et de toute manière quitte à se faire prendre ce sera toujours moins grave, que de se faire abattre audessus du « Reich » lors d’une escorte de Bombardier

Voila pour la petite histoire :

                                                        aaaa.jpg

                                 A touts ceux qui se sont aimés et que l’histoire à séparé ,parfois tragiquement 

capturer659.jpg

-Coté pratique la maquette est « from the box » .

332.jpg       capturer887.jpg    pinup2.jpg

-La pin-up et le pilote sont de ma création. 

-La base du  dio est une plaque de BA13 (plaque de plâtre 13 mm epaisseur  magasin de bricolage)

- cette derniere sera recouverte de colle pour plaque de platre préalablement teintée dans la masse avec de la poudre à décor de couleur « terre » le mélange se fera à sec cela permet de mieux apprécier la couleur car lorsqu’on va mouiller l’ensemble pour la pause  la couleur sera plus fonçée  par l’effet de l’eau ,jusqu’au sechage.

 L’avantage de la colle à platre c’est qu’elle à les memes propriétes que les platres ,sauf que son temps de sechage est plus long 1h00 env. Ce qui nous laisse le temps de travailler le support. 

On applique la  colle téintée à l’aide d’un pinceau plat de 30mm env

Une fois que le support est recouvert, j’égalise avec un rouleau a laquer 50mm ceci pour estomper les traces de pinceaux et n’oublions pas que le terrain doit être relativement plat vu qu’il est censé recevoir un avion

Pour cassé un peu la monotonie d’une piste je met toujours une petite bute en arrière plan

pour cela je sculpte grossièrement au cutter des petits morceaux de BA-13 que je fixerai avec  la colle à platre teintée .

Pour finir le terrain je pulvérise un peu d’eau sur l’ensemble et je saupoudre un peu de colle à platre sec teintée sur l’ensemble en rajoutant éventuelement  d’autres teintes de poudre à décor ce dernier se fixera au contact de l’humidité et donnera un aspect plus rugueux au terrain.

On finnit  en appliquant  un jus de terre brulée coupé avec du noir, dilué au white spirit sur l’ensemble du décor ,ceci pour renforçer les creux et reliefs ,le tout réhaussé par un brossage de marron fortement éclaircie avec du blanc (voir mon article « comment peindre une figurine c’est le meme principe)

Je ne m’éternise pas sur la conception du « dio » cela fera l’objet d’un article prochainement

capturer.jpgMais pour info procurez vous le dernier Hors série de « LOCO REVUE » c’est plein de trucs et astuces pour la réalisation de dioramas, bien que concut pour le modélisme férroviaire ,mais les techniques éxposées  s’appliquent sans problemes pour notre loisir, de plus il est encore distribué en kiosque dépechez vous.C’est  « une mine d’or ».

capturer325.jpg

Les poudres à décors:On les trouvent dans les magasins de bricolages au rayons peinture

c’est de la poudre très fine comme de la farine la gamme de couleur est très importante elle est utilisée pour teinter le ciment le plâtre ou la peinture à l’eau dans les travaux de rénovations du batiment

Dans le domaine du modélisme je l’utilise pour teinter le substrat  on peut les mélanger entre elles pour varier les teintes.

Utilisé pur à l’aide d’un pinceau ,il est très aisé de créer un empoussierage sur les bas de caisse des engins de toutes sortes on l’applique à sec l’avantage c’ets que l’on peu facilement enlever cette patine si on a eut la main un peu « lourde » il suffit simplement de l’essuyer avec un pinceau mouiller .

Une fois le résultat escompté ce dernier sera fixé avec du « white spirit » ou simplement un verni pulvérisé à l’aérographe

Le prix est très abordable 5,50€ env. pour un pot de 250grs .De quoi faire des dios!

Les plaques de « PSP »

capturer5235325.jpgCes dernieres étaient utilisées pour construire des pistes d’atterissages de campagne elles étaient différentes des plaques de l’armée de terre plus grandes 2,85m de long pour 0,60m daprès les dire du propriétaire. 

Il y a peu de temps la question me fut posée pour savoir si l’on pouvait sculpter des portes ou des huisseries  avec le milliput?

J’avoue que cela ne m’a jamais éffleuré l’esprit

Mais je reconnais que j’ai testé pour la plaque de PSP .

Me basant sur une photo j’ai redessinée avec un feutre fin indélébile ,cette derniere à l’échelle sur une plaque de verre.

capturer99855.jpg

A cela on applique une fine galette de milliput qui sera coupée au cotes du croquis sur la plaque de verre 

Ne reste plus qu’a graver les encoches :

capturer8584.jpg

-Un cure- dent avec la pointe poncée pour représenter les cercles de la plaque 

-Le tranchant d’une regle d’écolier pour représenter les  deux sillons de la plaques

 

Une fois l’ensemble sec on  décolle délicatement avec une lame de rasoir .

Ne reste plus qu’a concevoir un moule afin de  reproduire la piece en nombre suffisant pour garnir un morceau de piste.

capturer12321.jpg

C’est derniere seront collées à la colle à bois. 

 

Publié dans 14 P51 d | 3 Commentaires »

 

HUMANUTOPIA |
Benedicte CHANUT, artiste p... |
Niten no yume, site perso s... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zayzazay
| la roulotte compagnie
| Marie Paule Van Laecken, Ar...