Spitfire MK IX « Free French » Clostemann

Posté par PikAs le 10 juin 2010

 Avril 1944  602 squadron « City of Glasgow« 

      capturerspiu.jpg

Le « spit » représente l’appareil de Monsieur Pierre Clostermann engagé dans les forces   françaises aériennes libres

affecté au 602 squadron « city of Glasgow »

As aux 33 victoires

Il a fait parti de cette poignée d’hommes refusant l’armistice et les accords de Vichy

Auteur du célébrissime  ouvrage « Le grand cirque »  et de « feux du ciel »

Beaucoup de sympatie pour ce grand monsieur qui de plus est d’origine Alsacienne ….comme moi

et qui malheureusement nous à quitté le 26 Mars 2006 agé de 85ans

 capturerspit111.jpg    capturerc19.jpg

 

Impression  du Premier vol en spitfire  par Clostermann  : extrait du livre « le grand cirque »

Quelle douceur de commandes délicieuse!

La moindre pression du pied ou de la main suffit pour lancer l’appareil dans le ciel

La vitesse est telle que les quelques secondes qui se sont écoulées m’ont emporté à une dizaine de kilometres de l’aérodrome.

La piste noire n’est plus qu’un trait de fusain à l’horizon

Timidement! j’essaie un virage,je repasse au dessus de ma base et je retourne à droite et à gauche

Tirant sur le manche légerement je monte jusqu’a trois mille metres ,en un clin d’oeil.

Petit à petit je m’enhardis.

Un déplacement de quelques millimetres de la manette des gaz suffit pour déchainer le moteur.

Je décide d’essayer un piqué.Doucement,je presse sur le manche -550, 600 , 650 km/h…..

La terre semble se ruer à ma rencontrede façon effrayante.

Effaré par la vitesse, instinctivement je tire sur la profondeur , et soudain ma tete s’enfonce dans les épaules , une masse de plomb s’affaisse sur ma colonne vertebrale et m’écrase sur le siege.Mes yeux se voilent

Comme une bille d’acier tombant sur un bloc de marbre , le spitfire a rebondi sur l’air élastique et , droit comme un cierge , a fusé dans le ciel.

     

Lors de  la « bataille d’Angleterre » le Spitfire a joué un role prédominant pour la victoire, plus rapide que le Huricane leurs missions premieres était d’intercepter les chasseurs d’escortes (ME 109) des Bombardiers pendant que les Huricanes moins véloces mais suffisamment rapides  interceptèrent les bombardiers (HE111 , JU 88) de Goering

Et pour la petite anecdote Adolf Galland rétorqua à Goering « Donnez nous des spitfires!! » lorsque le Reichsmarchall leurs demanda ce qu’ils leurs fallait pour mettre la R.A.F à genoux………

        capturergc.jpg

Petite tranche de vie : Eleve au cm1 en 1974, nous avions obligation de lire un livre  sur quinze jours  emprunté à  la bibliotheque de l’école . Les étageres regorgeaient de la collection HACHETTE  bibliothèque « verte » , »bleu »  et meme rose pour les filles

Franchement la lecture ne faisait vraiment pas partie de mes loisirs favoris …….. Mais bon je n’avais pas le choix autant se soumettre .

                                                 

Le seul livre qui a capturé mon attention etait « Le grand cirque » . A 10 ans on a une vague idée de ce qu’est la guerre et les batailles aériennes ,mais peu importe j’ai juste retenu qu’il y avait des gars dans des avions qui se battaient contre d’autres aviateurs et qu’ils risquaient la mort à chaque instant ,bref un super livre d’aventure mais bien plus encore c’est sans conteste ce livre qui m’a fait aimer la lecture et …………les avions.

                                                     capturerc9.jpg

Bien des années plus tard je me suis procuré le grand cirque (l’integrale) on relie le meme livre mais pas de la meme façon

et c’est là que j’ai pris conscience que les pilotes des FFL avaient beaucoup de mérite au meme titre que leurs homologues Belges ,et Polonais .Ils ont quitté leurs mères patrie refusant la défaite , quittant frères ,soeur,famille,foyer,partant vers l’inconnu avec un avenir incertain emportant juste leurs idéos et convictions comme seul bagage.

Prenant asile en Angleterre raliant  de Gaulle et se battant avec fougue pour une cause juste et à l’issue incertainne

Beaucoup de trop ne sont pas revennus ,et il fallait vraiment avoir des trippes

                                                           spit2.jpg

Le spitfire :Doté d’un moteur V12  Rolls Royce Merlin de 1700cv pouvant atteindre les 650 km/h  , ses ailes elliptique aux bords d’attaque fins, et armé de deux canons de 20mm Hispano et de 4 browning de 7,7mm ,on fait de lui un chasseur aux performances exeptionnel dailleurs ce meme moteur équipa plus tard le légendaire  P51 Mustang

Le spitfire à connu de nombreuses évolutions pendant le conflit mondial ,20 versions differentes ont été faites sans parler des  8 versions navals Mais les plus connus sont le MK V et le  MKIX (la maquette)

Le spit IX n’était ni plus ni moins qu’un MKV  modifié à la hate et doté d’un moteur plus puissant on les differencient au premier coup d’oeil ,à leur hélices  3 pales pour le MKV et 4 pour le MK IX

         capturerc2.jpg capturerc21.jpg

Le diorama

La figurine et le « Bully » sont de ma création aucune prétention de reproduire  »cloclo » je l’avais réalisé bien avant l’avion,

Idem pour le camion Morris de ravitaillement qui je le précise est de l’exellent Airfix

Mais toujours dans le meme esprit  exprimant un calme relatif et permettant de donner un peu de vie  au tour du bel oiseau

 capturerc5.jpg capturerc3.jpg

La maquette    

it00094.jpg La base est du ITALERI choix volontaire puisque les décalcs représentent le « LOD » à « Cloclo »

Le kit est correct  les gravures sont  fines malheureuseument il manque juste la ligne du karman d’aile qui sera à rajouter pour les plus pointilleux A verifier tout de meme les panneaux car ce kit à servi à faire plusieur versions

Il conviendra d’éliminer eventuelement ,des gravures comme le traçage des gondole de canons d’ailes  sur une version ulterieur 

                                                                                                                                

La verriere peu etre présentée ouverte et le cockpit est suffisement détaillé pour l’échelle ,on rajoute les sangles du siege et le poste radio sur un support de carte plastique

 

La légende du spit n’est plus à faire surement la maquette la plus construite de ce fait je voulais un peu sortir du « classique » raison pour laquelle je me suis amusé à pousser un peu le détaillage en présentant les capots moteur et baies d’armements ouvertes, histoire de débanaliser un peu le montage.

Mais pour  détailler des parties présentées ouvertes ,il faut se munir de documentation ,de carte plastique ,et de bric et de broc, afin de representer au mieux les parties visible qui sont inexistente avec le kit

capturerspit.jpg capturergtfr.jpg

Ici le cokpit avec des cables en fil étiré les lisses et cloisons en carte plastique et collé les sanles du siege sont fait en etain  prélevé sur un capuchon d’une bonne bouteille de bordeaux emoticone 

capturerkk1.jpg       capturerlll.jpg      

Premiere chirurgie découper le capot moteur  ,la cloison pare feu qui sépare le réservoire  de carburant du moteur est faite en carte plastique pour le gabarit j’ai utilisé la console des  instruments de bord

Le moteur est une base du lancaster de chez revell (Merlin Rolls Royce aussi) que j’ai moulé pour en faire une copie résine

Mais ce dernier se trouve aisément dans le commerce

Le moteur est simplement maintenu avec une boule de patafixe afin de le mettre à la bonne place pour pouvoir faire le batie moteur , pour cela j’utilise du fil étiré et simplement collé en me référent à la doc existante je laisse le capot droit provisoirement collé avec une mini goutte de super glue afin de bénéficier du gabarit lors du montage , et ne pas hésiter à présenter régulierement le capot gauche afin de verifier les ajustages .

capturer123.jpg

Ensuite on répète la meme opération de l’autre coté ,et toujours avec de la carte plastique et du fil étiré on va rajouter les fils ,cables,durits,carbus,et boitiers divers c’est derniers seront collé à la super-glue prise rapide et forte

Il n’ y a pas de secret ,le travail en lui meme n’est pas difficile mais c’est long et fastidieux de nombreux ajustages sont necessaire  et dégrossir  au maximum de l’interieur l’épaisseur du plastique (capots moteur etc…)

                                     capturerspit4.jpg

                                   Mais avec un peu de pratique et d’outillage  il n’y a rien d’impossible

 

 

 

      

 

Laisser un commentaire

 

HUMANUTOPIA |
Benedicte CHANUT, artiste p... |
Niten no yume, site perso s... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zayzazay
| la roulotte compagnie
| Marie Paule Van Laecken, Ar...